Si Tu Savais … A pleumeur Bodou, (Côtés d’Armor – Bretagne), dans la nuit du 10 au 11 juillet 1962, un événement allait bouleverser les communications internationales : la première liaison télévisée intercontinentale et transatlantique entre les États-Unis et la France avec le satellite Telstar.  La devise de la commune bretonne « Par-delà mer et terre » n’est peut-être pas un hasard !

 

Mais qu’est ce que c’est que ce dôme en pleine campagne bretonne ? 

IMG_20180427_112439

Nom de code : PB1 / petit surnom : « la grande oreille »

Sous cette boule géante haute de 50 mètres et de 64 mètres de large se cache l’antenne utilisée pour les premières liaisons transatlantiques dès 1962. Appelée le « radôme » (radar + dôme), ce site est classé monument historique et labellisé patrimoine du 20ème siècle. Un spectacle de sons et lumières immersif très réussi est proposé aux publics pour plonger dans l’histoire du lieu.

Mais le Radôme, n’est qu’une « petite » partie de la visite. 

 

La Cité des télécoms, musée de 3000 m² entièrement dédié à l’histoire des télécommunications et géré par la fondation Orange, propose plusieurs espaces d’expositions : les pères fondateurs de la télécommunication, les télécommunications sous-marines, les télécommunications spatiales, la téléphonie mobile, les coulisses du monde digital, le jardin des sciences et l’exposition temporaire du moment : « L’espace, quelle histoire ! »

IMG_9032

 

Quand les rêves de l’homme deviennent réalité : un parcours muséographique inspiré ! 

L’exposition « L’espace, toute une histoire ! » est construite autour de quatre grandes dates de l’exploration spatiale et à chaque date une époque, un décor et aussi des références culturelles et populaires.

  • 1961 – Youri Gagarine, 1er homme dans l’Espace
  • 1969 – Neil Armstrong et Buzz Aldrin, 1ers hommes sur la Lune
  • 1997 – Sojourner, 1er robot sur Mars
  • 2009 -L’ISS, occupée en permanence par des astronautes

 

Plutôt que de détailler la visite (que je vous conseille fortement si vous passez dans le coin !), voici une sélection des coups de cœur au fil de l’exposition.

 

Culture populaire : en avant toute ! 

Toutes les références à la culture populaire essaimées à travers le parcours de l’exposition sont comme des clins d’oeil à nos imaginaires collectifs. Jouets, bande-dessinée, musique, films, dessins animés, tous types de supports viennent enrichir la mise en décor et en ambiance de chaque époque et de chaque nouveau rêve atteint !

Wall E - Expo L'espace, quelle histoire ! (c) vdesouz
Wall E – Expo L’espace, quelle histoire ! (c) vdesouz – avril 2018

Mon méga coup de coeur va à ce mur musical et sa sélection de musiques qui ont toutes une référence directe à l’espace :

 

  • musique de films comme pour « 2001, Odyssée de l’espace«  (S. Kubrick – 1968) et son mythique thème « Blue Danube » de Johan Strauss indissociable de cette vue de la station spatiale en orbite et aux roues dansantes comme une valse. Le thème principal de « E.T » (S. Spielberg – 1982)et bien évidemment celui de « Star Wars » (G. Lucas) –> on retrouve d’ailleurs le très prolifique John Williams à la composition 
  • musique de dessins animés et quand on pense dessins animés et espace, « Ulysse 31«  nous vient forcément en tête (tant mieux j’avais une Penelope avec moi!) tout comme « Albator« 
  • artistes inspirés par l’espace avec David Bowie et son « Space Odity«  (1969), Bjork également avec « Biophilia » (2011) et pourquoi Henri Salvador et son martien (perso je ne connaissais pas … j’étais passée à côté, quel dommage ! )

 

Mur sonore - Expo "L'espace, quelle histoire!" (c) Vdesouz - avril 2018
Mur sonore – Expo « L’espace, quelle histoire! » (c) Vdesouz – avril 2018

 

Entrez dans le monde d’hier … 

Les quatre dates correspondant aux événements marquants de l’histoire de l’espace sont matérialisées à travers des décors réellement immersifs.

Dans un cube (ouvert), une année est représentée par ses journaux, son téléphone, sa télévision ou encore ses affiches de cinéma et ses meubles « vintage ». La mise en scène permet aux visiteurs de s’immiscer dans le passé (parfois pour certain·e·s, un passé qu’elles ou ils ont connus …), d’en observer les outils de communication, d’écouter ou de regarder des informations de l’année en cours et de s’immerger dans un contexte culturel et social bien marqué.

Bourrés de clins d’œil, ces voyages dans le temps sont décalés et ont été très appréciés par les enfants (« maman, regarde c’est quoi ça ? » – « une télévision ma chérie » – « ahahah mais c’est aussi petit qu’un téléphone ! » – « et oui, la boucle est bouclée donc »).

expo "L'espace, quelle histoire !" (c) Vdesouz - avril 2018
expo « L’espace, quelle histoire ! » (c) Vdesouz – avril 2018

Gros coup de cœur également pour tous les dispositifs sonores disponibles dans ces espaces (via des téléphones vintages).

Une expo vraiment tout public 

Mon deuxième coup de cœur va aux dispositifs interactifs et à la scénographie particulièrement bien adaptés aux enfants. Que ce soit à travers des modules à manipuler et à bonne hauteur dans l’espace « jeune public » (ce qui est rare dans les musées même ceux dits « familiaux » !) ou par les consignes placées au sol (quelle bonne idée pour eux et pour nous), le parcours est agréable pour toute la famille.

Comme dans beaucoup d’expositions scientifiques, un jeu est proposé pour accompagner la visite. Cette fois, pas de livret jeu en format papier mais une planche rigide à prendre à l’entrée de l’expo et à garder avec soit tout le long de la visite.

Pas de gâchis de papier, une poignée pour la transporter facilement à travers l’exploration et un parcours bourré d’anecdotes … parce que l’Histoire se raconte en histoires, bref, une bonne idée !

 

Expo "L'espace, quelle histoire !" - (c) Vdesouz - avril 2018

 

Après avoir parcouru les rêves exaucés (aller dans l’espace, marcher sur la lune, vivre dans l’espace, explorer Mars), la visite se termine par une fusée « Sondage ». Autour de quatre questions concernant le futur de l’exploration (voir de l’exploitation) spatiale, les visiteurs sont invités à donner leur avis sur leurs aspirations et ils peuvent aussi visualiser les réponses des autres visiteurs (de la journée ? de l’expo ?).

Répondre à ces questions permet aussi de comprendre comment nous appréhendons l’espace. Ma fille (bientôt 9 ans) imagine un tourisme prolifique dès que les technologies le permettront et aimerait pouvoir partir aussi loin que possible alors que je ne  m’imagine même pas quitter la Terre … de belles discussions philo ont suivi !

Quelques écrans saupoudrés de vidéos scientifiques avec une vidéaste très connue … 

Bon posons la question de suite … si nous devons penser à un ou une vidéaste pour de la vulgarisation scientifique sur internet, Florence Porcel serait à coup sûre l’une des premières citées (avec Astro Vicnet ou le Sens of Wonder ) … mais là j’avoue, je ne suis pas une spécialiste en vidéos de vulgarisation sur le net !

1-IMG_20180427_123502De courtes vidéos, « la minute de Florence », accompagnent la visite de l’exposition et sont plutôt bien sympathiques. L’exposition n’étant pas chargée en écrans, une pause casque et quelques notions scientifiques ne sont pas de refus dans le parcours.

Cette présence de vidéos format « YouTube » dans une exposition de culture scientifique est une bonne surprise et j’espère qu’elle donnera envie à d’autres musées de s’y mettre aussi. Elles apportent un supplément de sciences avec de l’humour et de la vulgarisation bien maîtrisée en plus des différents dispositifs mis en place (un exemple par ici ).

 

Pour conclure cette visite : Allez-y ! Je ne vois pas quoi ajouter de plus … La Cité des télécoms possède de beaux espaces de visite, une exposition sur « les coulisses du numérique » vraiment très interactive et passionnante et l’entrée est gratuite pour les moins de 12 ans 🙂

 

expo "L'espace, quelle histoire !" (c) vdesouz - avril 2018
expo « L’espace, quelle histoire ! » (c) vdesouz – avril 2018 (le ciré était de circonstance ce jour-là et uniquement ce jour-là !)

 

En bonus la vidéo « Les martiens » d’Henri Salvador ! (parce que vous le valez bien)

 

Publicités