Si Tu Savais … la moitié du XIXème siècle a vu les sciences, toutes les sciences, se populariser et s’immiscer dans l’espace public : livres de vulgarisation, revues grand public, chansons engagées ou encore théâtre de sciences. Les objets de masses vantant le progrès technique, les avancées de la médecine ou les découvertes scientifiques se trouvent partout et servent autant à instruire les citoyens qu’à les distraire.

Vous avez jusqu’au 27 août 2017 pour découvrir l’exposition « Science pour tous, 1850-1900 » à la Bibliothèque Nationale de France – BnF (site François Mitterrand, dans le XIIIème à Paris).

IMG_20170509_140815
Panneau Exposition « Science pour tous, 1850-1900 » BnF – Mai 2017

L’allée Julien Cain  (entrée EST) est consacrée à cette période si foisonnante en matière de vulgarisation scientifique prenant différentes formes pour toucher tous les publics, enfants compris.  Nous retrouvons les figures les plus connues de cette période (Jules Verne, Louis Figuier, Camille Flammarion) aux côtés de vulgarisateurs moins visibles, tels que Tom Tit par exemple. L’exposition fait la place belle aux illustrations, aux planches pédagogiques (celles concernant l’anatomies valent vraiment qu’on s’y attardent) et aux affiches d’événements publics.

IMG_20170509_141031.jpg
« L’atmosphère, météorologie populaire » de Camille Flammarion – 1888
IMG_20170509_142517
Publicité pour « Le monde avant la création de l’homme » de Camille Flammarion – 1886

On y découvre souvent une science amusante, récréative en même temps qu’elle instruit les citoyens et valorise le progrès.

Pour le jeune public, une série de supports (revues, livres, abécédaires, illustrations) alimente la curiosité des enfants et  valorise la démarche d’investigation. Il faut savoir que les livres scolaires sont exemptés de sciences jusqu’en 1880 et que souvent, le livre scientifique est donné à la fin de l’année scolaire comme un prix aux élèves studieux et disciplinés.

La vulgarisation scientifique s’essouffle au début du XXème siècle et marque le déclin de supports populaires. La science pour tous se dissout petit à petit sans crier gare.

Autour de l’exposition, la BnF propose des conférences en accès libre (TOUS LES SAVOIRES)  les mardis entre 12h30 et 14h.

Il vous en reste deux au programme :

  • Mardi 30 mai 2017 : La vulgarisation scientifique 2.0 (avec Laurence PORCEL et Marion MONTAIGNE)
  • Mardi 6 juin 2017 : Mathématiques : une vulgarisation impossible ?  (avec Martin Andler (professeur et président d’Animath) et Sylvia Serfaty (professeur, UPMC).

Le département Sciences et techniques de la BnF propose également une sélection d’ouvrages originaux de vulgarisation scientifique du XIXème siècle (salle C du Haut-de-jardin jusqu’au 2 juillet).

Pour plus d’informations :

IMG_20170509_143001
Reproduction planche anatomique du livre « Le livre d’or de la santé » – 1903
Publicités