Et voilà, après des mois de préparation, des semaines de suspens et une journée effervescente, le prix de La Lucarne 2016 a été décerné au spectacle de rue déambulatoire « Safari Ici ! ».

Écrit et joué par Heiko Buchholz, ce safari urbain part à la découverte des autochtones et de leur environnement. Drôle et et décalé, ce dispositif a crée l’enthousiasme et l’hilarité dans la salle de conférence.

safari1
« Safari Ici! » – spectacle déambulatoire écrit par Heiko Buchholz

Un prix bien mérité par cette découverte proposé par Fabienne (retrouvez la sur son blog Stand Up Scientist!).

A la deuxième place, un livre, que dis-je un best-seller : « Les charmes discrets de l’intestin » de Giulia Enders. Un dispositif de médiation sans doute peu original (un livre) mais dont le sujet et la mise en forme sont peu conventionnels. La présentation par Gabrielle de ce dispositif a beaucoup contribué à son succès également. Retrouvez Gabrielle et son Hibou Scientifique ici et la vidéo de présentation !

charme discret
« Le charme discret de l’Intestin », deuxième au classement du prix de la Lucarne 2016 !

Il est presque certain que nombreux d’entre nous auront le livre entre les mains très prochainement …

A la troisième place, un Web documentaire interactif produit par Arte « Do not Track » qui interroge nos rapports quotidiens aux nouvelles technologies et qui explorent le monde des données, des traces que nous laissons … 7 épisodes pour nous faire passer de consommateur passif à acteur prudent. Un dispositif qui laisse des traces … Merci à Yannick pour cette découverte, qui fut l’un  de mes coups de coeur de la journée. (je vous en reparlerai bientôt !)

donottrack
web documentaire « Do not Track » d’Arte arrive en troisième position dans le Prix La Lucarne 2016

Objectif Médiation 2016 terminé ! Vous pouvez retrouver l’ensemble des sélections sur le site de La Lucarne.

Des découvertes, partages et débats autour de la médiation scientifique et technique informelle qui ont nourrit nos réflexions et nos attentes. Youtube, cinéma, théâtre, hashtag, mini-série, livres, BD, architecture, one man show : des dispositifs variés, improbables, drôles parfois touchants, et tous un même objectif : donner une petite image de notre monde.  Alors, on se retrouve l’année prochaine ?

PS :

Un touit live est disponible avec #OMSTS2016 – A vos petits oiseaux !

Publicités