Si Tu Savais …  l’homme pense donc il est, et si la machine se met à penser, elle devient non?
 

4ème de couv’ :

« Les chatbots sont des intelligences artificielles aux aptitudes conversationnelles développées. On appris la philosophie à l’un de ces robots, et il fut demandé à un jury de penseurs réputés de répondre à cette question : s’agit-il vraiment d’un philosophe ? Ils décidèrent pour le savoir de l’auditionner. »

2025 – Naissance d’un robot-philosophe

Après avoir alimenté un chatbot (« chat » = diminution de chatter, apte au dialogue et « Bot » de robot) de toutes les données philosophiques possibles, livres références, thèses, articles presse, schémas argumentaires, il était devenu très probable que cette nouvelle intelligence artificielle non loin de surpasser l’humain, l’égale dans cette discipline. Peut il alors être perçu comme un penseur ? 
Et cette simple question en amène beaucoup d’autres : quelle place accorder à ces intelligences artificielles dans notre société ? les robots sont ils une simple imitation de l’humain ou peuvent ils le dépasser ? les robots sont-ils l’avenir de l’humain ou resteront-il de simples esclaves mimétiques ?

2016 – Entre science et fiction 

Aujourd’hui, les robots sont partout. Dans les marchés boursiers, dans les salles d’opération, au cœur des usines, dans l’espace, au sein de nos armées, chez nous.

« Les formes primitives d’intelligence artificielle que nous avons déjà se sont montrées très utiles. Mais je pense que le développement d’une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à l’humanité » prédit Stephen Hawkins (Le Monde 3/12/2014)
Et là nous ne sommes pas loin d’imaginer un scénario catastrophe se produire. 
Et le « Chatbot » de nous imposer une quatrième blessure narcissique : après avoir comprit que la Terre tournait autour du soleil et non l’inverse, après avec apprit que l’humain n’était pas un être biologique singulier mais qu’il s’inscrivait dans une évolution des espèces, après avoir prit conscience qu’il n’était pas toujours maître de ses pensées, voici que l’humain pourrait perde son hégémonie sur la création.

Un livre court, incisive et drôle. A lire et relire pour les questions qu’il pose et pour les réponses philosophiques ouvertes vers l’avenir.

Chatbot le robot de Pascal Chabot – éditions PUF
Publicités