Ah les magazines féminins ! 
Ses publicités aux mannequins / actrices / It girls boudant leurs plaisirs luxueux.
Ses réclames de crèmes et d’aspartame, de promesses d’immortelle beauté et de sexe toujours mieux consommé. 
Ses publi-reportages sans âge, sa mode aux milles robes et toutes ces vies rêvées. 
Et puis aussi, un cliché, un instantané de notre société, exagéré certes, fantasmé beaucoup, plein de préjugés, mais un peu vrai quand même. 


Et en 1951, qu’est ce qui intéressait les femmes ? 
Ou plutôt comment intéressions nous les femmes ? 

Un petit voyage dans le temps avec ce magazine ELLE datant de Septembre 1951 : 

Couverture ELLE Magazine Septembre 1951

1 – de la réclame pour de la lessive … Rhooo lalalala … 
Mais attendez, ce sont deux hommes qui discutent blancheur du linge ? Et ils sont dans une cuisine en plus avec torchons en main ? Mais où est LA femme ?

Publicité PERSIL – 1951

2 – De la réclame pour du lait en poudre mais attention pas n’importe lequel, celui dédié aux triplés. 
Mais c’était si fréquent que cela à l’époque ? Aujourd’hui, nous ne voyons de pas de pubs aussi « spécifiques ».

Publicité Pélargon Orange – 1951

3 -Un article concernant l’éducation des enfants dans lequel nous découvrons qu’il existe 3 sortes de maman : la maman poule (qui ne peut vivre sans eux à ses côtés), la maman Cendrillon ( qui se réduit à être la domestique de ses enfants) et la maman Général en chef (qui considère qu’elle est la seule à savoir comment se font les choses). 
Ensuite, nous apprenons qu’il existe 4 sortes de problèmes qui explique la fatigue de la femme : 
– les problèmes d’horaires : ouf, il n’y a pas d’organisation idéale mais quand nous entrons dans le détail des tâches de la journée, cela donne le tournis … pas d’homme à l’horizon. 
– les problèmes de logement, et là on n’y peu pas grand chose, à moins de réfléchir à un tas d’astuces gain de place
– les problèmes de blanchisserie : ah la machine à laver fait son apparition mais attention s’il faut la remplir à grand seau, elle ne nous aide pas tant que ça. 
– les problèmes de garde : ah ces femmes travaillent donc ?! ah, non. Elles font garder leurs enfants quand ils dorment afin de faire d’autres tâches (courses par exemple). 

C’est un petit trésor que la lecture de l’article nous fournit : 
 » Leur mari : il a beaucoup appris pendant les années 40. Il a fait la queue sinon trainé de lourds sacs de provisions, fait face à l’urgence des problèmes de chauffage et de ravitaillement. Il a cessé de considérer les travaux matériels comme l’unique affaire des femmes » … Youhou.

Article ELLE Magazine Sept. 1951 – « Mon enfant me tue de fatigue »



4 – De la mode, de la mode, de la mode mais à faire soit même ! 

Article ELLE Magazine Sept.1951 – page couture

5 – Des conseils pour que son chez-soi soit confortable avec les bons appareils de chauffage (et moi qui pensais que le confort markété en génie climatique étant une notion récente …)

Article ELLE Magazine Sept. 1951 – Le confort 


6 – et même un guide pour apprendre à se servir du téléphone ! 
« Il faut reconnaître que le téléphone a envahit notre existence. Mais combien il est infime le nombre de ceux qui devant un téléphone ont un comportement parfait ! »
Comme nous avec les emails ?!

Article ELLE Magazine Sept. 1951 – « Savez-vous téléphoner? »


Bon à part l’horoscope, il ne manque pas grand chose pour que ce magazine soit d’actualité.

Publicités