Logo GARANCIA


Je n’arrive plus à mettre un pied en pharmacie sans tomber nez à nez avec les PLV (Pub sur Lieu de Vente) de GARANCIA.
Et là c’est le choc : une potion magique au sang de dragon !
Est ce que le monde se transforme peu en peu en une extension de Games of Thrones ?
Aurait on enfin trouver une trace de cet animal légendaire, l’avons nous capturé, saigné pour en retirer sa substance et ainsi redevenir jeune et belle ?

Ah non. Ce n’est pas ça.
Il s’agit d’une résine (utilisée par des tribus d’Amazonie tout de même) associée à une molécule BREVETEE appelée MG6P.
Bon cela réduit fortement mon intérêt pour le produit mais quand même, qu’est ce qu’il se cache derrière ce petit nom de code ?

« la fonction méthyl du methyl-glucoside-6-phosphate empêche le groupement glucose de réagir avec les protéines de la peau et des cheveux, et évite ainsi toute formation de produits de glycation au cours de l’application topique ». Source Ici

Si vous suivez le lien du mot « Glycation » vous verrez une jolie crème au sucre caramélisé. Il faut donc imaginer que le vieillissement de notre corps ressemble à ça.


Mais revenons à GARANCIA qui signe sa présence par : L’Alchimie botanique du futur.

Encore un retour vers le moyen-âge et ses envies de lumières, enfin, je dirais plutôt, ses envies d’or (ça brille c’est pareil !). Parce que si nous prenons l’alchimie en soi comme référence de GARANCIA, il s’agit quand même de trouver la petite formule magique scientifique pour transformer des métaux en OR. Parce que là, oui, nous entrons dans une monde de magie, voir de sorcellerie … et c’est bien là que veut nous emmener la marque.
Son tout premier produit, sorti en 2004 s’appelait « Pschitt magique », suivi ensuite par « l’eau de sorcellerie », « Abracadabaume » ou encore « Diabolique Tomate ».  
Plutôt astucieuse comme approche. Savant mélange de référence du passé, de termes pseudo-scientifiques (brevets à l’appui) et de progrès !

Regardez à l’occasion ses jolis packagings :
Venin de serpent, algue Ulva lactuca, Chrysine (piégeur de bilirubine), annea microcarpa, Extrait Oléomoléculaire végétal Breveté …
un vrai poème à chaque fois !

L’impression d’être un peu larguée quand même par tous ces termes scientifiques me gagne. Je suis noyée par des termes que je ne comprend pas tout ça pour avoir une jolie peau et moins de rides. Est ce qu’après tous les progrès de la science depuis le Moyen âge et depuis l’alchimie (oui je sais que certains me diront que l’alchimie existait déjà durant l’Antiquité, mais je reste liée à ma référence de départ et au Moyen-Age de GOT) la publicité a t-elle vraiment besoin de nous faire revenir en arrière et de nous faire croire aux légendes ? Est ce que les termes scientifiques sont là pour nous impressionner ou pour nous duper ?
Entre ces deux notions, peu de frontières.

A vos crèmes !




GARANCIA, Immortal Express Shot – Photo : La beauté de maman


GARANCIA – « Quand la magie se fait science »

S
ources : 
Garancia
Nutra News
le blog d’une testeuse (retranscription et interprétation du discours produits


Publicités